Choose your language enfrit

Leiji Matsumoto

slide-MATSUMOTO_FR

Leiji Matsumoto (Akira Matsumoto de son vrai nom) est né le 25 janvier 1938 dans la ville de Kurume, dans la préfecture de Fukuoka. Il vit actuellement à Nerima, Tokyo, où il exerce son activité de mangaka. Son épouse, Maki Miyako, est également mangaka. Son père était pilote d’avion et officiait en tant lieutenant-colonel de l’Armée de l’air impériale japonaise. Son frère cadet, Susumu Matsumoto, est professeur à l’université de Waseda.

Alors qu’il est en première année au lycée, Leiji Matsumoto est lauréat du premier concours des jeunes espoirs de la série manga du magazine Manga Shônen, avec Mitsubachi no bôken (Les aventures d’une abeille). Peu après, en 1954, il fait ses débuts en tant que mangaka professionnel.

Parmi ses œuvres majeures, on compte entre autres :
Otoko Oidon (Je suis un Homme) (lauréat du 3e prix culturel Kodansha)
Ginga tetsudô 999 (Galaxy Express 999), The Cockpit (lauréat du 23e prix du manga Shogakukan)
Uchû Senkan Yamato (Space Battleship Yamato) (lauréat du 6e Seiun Award dans la catégorie film et théâtre, média)

Bien qu’il soit surtout connu en tant que mangaka spécialisé dans la science-fiction, mais il a dessiné des mangas de genre et de formes extrêmement variés : shôjo manga, histoires d’animaux, mangas de guerre, histoires de vie quotidienne (appelés « histoires de 4 tatamis et demi »), strips

Emblématique de la vague de passion pour l’animation que le Japon a connu du milieu des années 1970 à la première moitié des années 1980, le long métrage d’animation Ginga Tetsudo 999 (Galaxy Express 999), sorti en 1979, devient le premier long métrage d’animation de l’histoire de l’animation japonaise à se classer numéro 1 du box-office annuel de l’archipel. Cet exemple parmi tant d’autres montre à quel point l’activité de Leiji Matsumoto dépassait le simple cadre du manga. Il est à cette époque l’étoile montante du « media mix ».

Plus récemment, en 2001, il collabore avec le duo DAFT PUNK, porte-drapeau de l’électro française, puis il rend hommage au groupe mythique du rock britannique QUEEN, continuant ainsi à s’impliquer avec vigueur dans divers genres artistiques.

A l’automne 2012, un nouveau long métrage Space Pirate Captain Harlock (Albator) sort dans les salles japonaises. L’année suivante, il est distribué dans le monde entier, notamment en France et en Italie, où il réalise un record d’entrées le plaçant « numéro 1 des films japonais ».
Le film reçoit les prix suivants :
– Grand Prix des Lumière Japan Awards de l’International 3D & Advanced Imaging Society en 2013
– Prix du meilleur film d’animation international de la 5e édition des 3D CREATIVE ARTS AWARDS organisés par l’International 3D & Advanced Imaging Society
– Prix du meilleur long métrage d’animation des VFX-JAPAN Awards en 2014
Il fait également partie des nommés pour le prix de la meilleure œuvre d’animation des 37e Japan Academy Prizes.

En 2017, Leiji Matsumoto reçoit un Prix de carrière aux Tokyo Anime Awards, ainsi que le Grand Prix de Diamant dans la catégorie animation de la 26e édition des Japanese Movie Critics Awards.

En juillet 2018, la navette fluviale « Emeraldas », troisième d’une série de bateaux dont il a réalisé le design lui-même, est inaugurée et mise en service par la société Tokyo Cruise Ship.

Entre 2001 et ce jour, Leiji Matsumoto reçoit par ailleurs de nombreuses distinctions au Japon et à l’étranger.
Au Japon, il reçoit en 2001 la Médaille d’Honneur au Ruban pourpre (médaille remise pour les carrières artistiques), puis, en 2010, la distinction de l’Ordre du Soleil Levant, avec rayons dorés et rosette.
En 2012, il est fait Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres, en France.
En 2018, il est nommé Grande Maestro en Italie, recevant une médaille des Arts et des Lettres de la ville de Lucca.

Il est également très actif dans d’autres domaines : membre de la JAXA (Japan Arerospace Exploration Agency), il donne des cours en tant qu’intervenant spécial à l’université Digital Hollywood.
Actuellement, il est également directeur exécutif de la J.C.A (Japan Cartoonist Association), directeur de l’ACCS (Association of Copyright for Computer Software) et président du conseil d’administration du YAC (Young Astronauts Club). Il enseigne en tant que professeur dans la catégorie media et contenus à l’université de Takarazuka et en tant que professeur externe à l’université de Kyôto Sangyô.

En 2014, il fête des 60 ans de carrière en tant que mangaka.
2018 est quant à elle l’année mémorable pendant laquelle il fête ses 80 ans.

Inscription au MAGIC

MAGIC est un évènement totalement privé, organisé par la société Shibuya Productions. L’entrée est gratuite sur simple inscription. Toutefois, l’organisation se réserve le droit de refuser l’entrée sans aucune forme de justification.

Les partenaires officiels

DTC ID BOX Radio Monaco Tao Wellness Shibuya International Grimaldi Forum Fairmont Monte-Carlo

L'Édito

Cédric Biscay
Cédric Biscay

Quel honneur pour Shibuya Productions de célébrer le 9 mars prochain, les 5 ans de notre événement le Monaco Anime Game International Conferences.

Qui aurait pu croire qu’un dîner de gala organisé pour célébrer l’ouverture de la société, allait se transformer en un événement annuel pop culture incontournable en Principauté de Monaco ?

Qui aurait songé qu’après seulement 4 éditions MAGIC allait s’exporter au Japon, à Kyôto, ville et berceau de la culture japonaise ?

Lire la suite...